la ventre c’est notre deuxième cerveau. Et c’est toujours au niveau de l’estomac et les intestins que les émotions sont ressenties, à la fois positives et négatives. la colite de stress affecte un nombre croissant de personnes, prévalence des femmes adultes dans le clou des années de travail.

États d’anxiété, de tension et colère contenue sont la base de nombreux cas dcolite nerveuse. Les symptômes sont très gênants et vont de douleur dans la basse estomac avec une sensation continue de gonflement au réel crises de dysenterie ou périodes de constipation et une constipation sévère. En présence de symptômes de colite nerveuse, il est recommandé de subir une visite de spécialiste qui exclut l’existence de maladies porté par le système gastro-intestinal.

SYMPTÔMES TYPIQUES

la symptômes typiques de la colite, qui implique uneinflammation du côlon, peut se manifester soit par une crise de dysenterie et de très fortes douleurs dans le bas-ventre, avec des périodes de fortes constipation et constipation.

Un symptôme assez courant est le gonflement abdominal, lié à présence de gaz (Flatulences). La visite d’un spécialiste gastroentérologue il sert, en fait, à exclure la présence de diverses pathologies qui présentent des symptômes communs à la colite nerveuse. Dans certains cas, pour enquêter sur les causes du trouble, le spécialiste peut également prescrire des tests instrumentaux tels que colonoscopie ou leéchographie abdominale.

RECOURS

Être là colite nerveuse causée par un excès de anxiété et colère réprimée, il est nécessaire d’agir sur la composante nerveuse en essayantapaiser les tensions et l’anxiété. Des pratiques de relaxation comme celle-ci peuvent être efficaces à cet effet yoga ou entraînement autogène. Ou, en cas d’anxiété grave et de problèmes psychologiques spécifiques, il peut être d’une importance cruciale d’entreprendre un chemin de psychothérapie.

D’un point de vue pharmacologique, présence de colite de stress, le spécialiste peut prescrire des médicaments qui agissent sur des symptômes tels que antispasmodiques, anti-nausées ou anti-diarrhéiques pour limiter l’intrusion des symptômes et améliorer la qualité de vie du patient.

SOINS NATURELS

Même le naturopathie il peut être utile en cas de colite nerveuse. Premièrement, en agissant composante anxieuse du trouble. En ce sens, des traitements à base sont recommandés mélisse, fenouil et anis. Ces recours sont à la fois sous la forme de infusions et tisanes, soit sous forme d’extraits secs ou de teintures mères.

Même le camomille c’est un remède doux efficace colite nerveuse. En fait, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les fleurs de camomille agissent en calmantsystème gastro-intestinal et non le système nerveux central.

DIET

Adoptez leune bonne nutrition il est nécessaire de surmonter les symptômes de la colite de stress. Le régime idéal prévoit fragmentation des repas, en évitant les déjeuners ou dîners très abondants. Le choix optimal est de cinq petits repas quotidiens, mâché très lentement (la première digestion a lieu juste en bouche).

Boire beaucoup est également recommandé mais en évitant grandes ingestions de liquides pendant le repas, de meilleures petites gorgées tout au long de la journée. En général, unalimentation légère, qui n’enflamme pas les muqueuses de l’intestin. Ainsi, les aliments à éviter sont principalement: aliments précuits, fromages frits, gras, charcuterie, viandes salées, aliments épicés, chocolat, café, boissons gazeuses, sucres simples.