Ils vous ont toujours appris que le stress est l’ennemi numéro 1 de la santé et de notre bien-être et que, pour bien vivre, nous devons l’éviter comme la peste.

La bonne nouvelle est que ce n’est pas vrai, nous pouvons nous détendre, en effet, nous devons nous détendre: une étude de l’Université du Wisconsin a montré que ceux qui considèrent ces émotions comme une menace sont plus susceptibles de tomber malades des maladies cardiovasculaires. Non seulement cela: la recherche affirme que penser aux dommages du stress ne fait qu’aggraver ses symptômes: il augmente la nervosité et la transpiration, accélère le rythme cardiaque, provoque des picotements dans les mains, des douleurs musculaires et des acouphènes.

Acceptez et lâchez prise

Au contraire, accueillir un événement stressant tel qu’il apparaît, sans anxiété excessive, déclenche une formidable réaction d’adaptation de tout l’organisme et nous aide à observer comment notre esprit déforme la perception de la réalité, en voyant les obstacles et les dangers là où il n’y en a pas. Je suis. Cela dépend de nous. Bref, le stress peut être un allié et une ressource précieuse. Pour au moins 3 bonnes raisons, comme vous le découvrirez ci-dessous.

  • 1. Réveillez le courage Le cœur bat-il sauvagement? Il pompe plus de sang. Votre respiration est-elle difficile? Plus d’oxygène arrive au cerveau. En pratique, dans notre corps face à un événement stressant, des réactions en cascade se produisent utiles pour relever un défi ou une compétition. Cela se produit grâce à l’ocytocine. Également appelée hormone de l’amour, cette substance produite pendant un moment de stress régule la pression et le rythme cardiaque, augmente la capacité de résister à la douleur physique et augmente le courage: la tranquillité et la confiance en soi font partie des émotions qui prennent le dessus et ils nous poussent à l’action, inhibant la peur.

  • 2. Elle favorise les relations L’ocytocine est également l’hormone de l’empathie, de la confiance, des câlins. Il est publié lorsque nous interagissons avec les autres, en demandant de l’aide ou en nous faisant confiance. C’est pourquoi, par exemple, lorsque nous sommes tristes ou en détresse, partager nos souffrances avec un ami nous fait nous sentir mieux.

  • 3. Augmente la concentration L’autre hormone produite dans les moments critiques est la dopamine, une substance capable de favoriser la concentration et la clarté mentale. Il est essentiel de nous aider à prendre la bonne décision au bon moment.

… puis changez de point de vue

Comprendre ce qui nous arrive quand nous sommes stressés ne suffit pas à renverser la situation. Cela n’arrive pas par magie. Nous devons être capables de reconnaître les signaux provenant du corps, activer toutes les ressources sur le terrain et choisir de collaborer avec cette partie de nous qui se fâche ou qui a peur. Comme, comment? Commencer d’abord à respirer avec le diaphragme, à sourire et à pratiquer la gratitude. Ensuite, il est essentiel de faire de l’exercice: l’énergie provoquée par le stress se transforme en mouvement et génère des endorphines, substances qui induisent calme et sérénité.


Posez votre question à nos experts

Article publié dans n. 20 de Sanevry en kiosque à partir du 1/05/2018