Si chaque nuit vous avez du mal à vous endormir et à vous battre avec l’oreiller à la recherche de la position idéale, essayez la technique de la relaxation musculaire progressive.

De nombreuses études, dont celles menées par Helmut Brenner (professeur et chercheur autrichien, auteur du livre Relaxation progressive et désensibilisation systématique de l’anxiété, éditions San Paolo), montrent qu’il induit un changement positif d’humeur en très peu de temps. Mais comment ça marche?

« C’est une technique basée sur l’alternance de contraction et de relaxation de certains groupes musculaires, qui relâche les états de tension, d’anxiété ou de stress » explique Patrizia Marzola, psychologue
expert dans cette méthode. «Contrairement à d’autres formes de relaxation, le muscle progressif concentre la tension sur le corps et sur les contractures.

En effet, lorsque vous êtes inquiet, non seulement l’esprit mais aussi les muscles s’alarment et deviennent tendus pour se préparer à se défendre contre une éventuelle attaque extérieure ».

Le secret pour éliminer rapidement l’anxiété est de tromper le cerveau, en essayant de le détourner des pensées obsessionnelles pour l’amener à la perception physique de la tension musculaire.

« En transformant l’émotion en action, en faisant travailler les muscles et en se concentrant sur eux, les soucis disparaîtront car l’esprit ne peut pas penser deux choses en même temps », assure le Dr Marzola.

Trois exercices pour invoquer le sommeil

«Vous pouvez les faire n’importe où, le soir avant de vous coucher. Et plus vous les répétez, mieux c’est parce que de cette façon vous éduquez votre corps à une réponse automatique de relaxation, chaque fois qu’il est stressé « , explique Patrizia Marzola.

Mains et bras

Mettez-vous à l’aise. Contractez votre main droite pendant environ cinq secondes, serrez le poing et prenez conscience de la sensation de tension, puis détendez-vous et relâchez votre bras le long du bras du fauteuil.

Lorsque vous sentez que les muscles de la main et du bras droit sont détendus, passez à la main gauche.

Épaules et cou

Toujours assis et détendu. Poussez votre tête contre votre poitrine (mouvement de la tête vers l’avant) en faisant attention aux tensions dans la région du cou.

Inclinez votre tête d’abord vers la gauche puis vers la droite, toujours très lentement et doucement.

Fermez les yeux et détendez-vous. Dès que vous suivez la vague de relaxation, la tête revient à elle seule dans la position physiologique la plus confortable.

Profitez de la sensation de chaleur agréable qui implique la zone cervicale. Répétez l’exercice jusqu’à ce que vous vous sentiez totalement calme.

dos

Siège confortable mais avec un dos droit. Contractez vos muscles du dos en poussant vos omoplates vers la colonne vertébrale et le dossier de la chaise. Ressentez la tension.

Ensuite, essayez de libérer tout le muscle. Ne soyez pas pressé, respectez votre temps. Profitez de la sensation de relaxation et de relâchement des muscles du dos, la partie du corps où se logent les tensions psychophysiques.

Posez votre question à nos experts

Article publié dans n. 48 de Sanevry en kiosque à partir du 14/11/2017